C’est avec émotion que Samuel Collin et sa femme Catherine défendent l’art populaire, art qui rassemble des objets usuels ayant une expression artistique, qui ont été réalisés par des gens sans formation académique et sont chargés symboliquement : une cuillère bretonne ornée d’un cœur pour une fiancée, des coquetiers moulés pour toute une famille, une gourde d’amitié gravée à l’attention d’un être cher…

 

 

(photo Samuel Collin)